Navigation – Plan du site
Notes de recherche

Pratiques langagières et plurilinguisme dans la recherche interdisciplinaire : d’une perspective mono à une perspective pluri

Language Practices and Plurilingualism in Interdisciplinary Research: From a Mono Perspective to a Pluri Perspective
Gabriela Steffen, Ayuko Sedooka, Theres Paulsen et Frédéric Darbellay
p. 323-352

Résumés

La recherche se pratique dans la communication et l’interaction entre chercheurs et les savoirs se construisent, se (re)formulent et se transforment par le langage. Les pratiques langagières jouent alors un rôle central et structurant dans l’échange entre collègues chercheurs, ainsi que pour l’élaboration des contenus de recherche liés aux langues et aux cultures scientifiques auxquelles elles font appel. Les pratiques plurilingues dans la recherche scientifique engendrent une forme d’interdisciplinarité, en ce qu’elles offrent un moyen de mettre en relation des chercheurs issus de langues-cultures différentes. En effet, ceux-ci se réfèrent souvent à des cultures scientifiques et des traditions de recherche variées et élaborent ensemble des savoirs par des pratiques langagières en relation à des langues et/ou des langages disciplinaires divers. Une des spécificités de la recherche interdisciplinaire est la diversification des approches liées aux différentes disciplines. Pour envisager cette diversité, il s’agit d’adopter un regard interdisciplinaire ou une perspective pluri. Une perspective plurilingue participe, dans ce sens, à une perspective interdisciplinaire et cela implique un changement de posture de la part des chercheurs, qui cherchent à travailler dans et avec la pluralité pour aborder un questionnement et à se confronter à l’altérité pour trouver des réponses nouvelles, à intégrer une pluralité de perspectives issues d’horizons linguistiques et disciplinaires divers pour développer un regard plus global sur la complexité et ouvrir de nouvelles pistes.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Langues utilisées sur les sites web des institutions
Langues premières et langues de travail des chercheurs
Plurilinguisme dans les pratiques de recherche
Absence d’enjeux liés au plurilinguisme dans des situations de communication endolingues
Difficultés liées au plurilinguisme et langue véhiculaire : situations de communication exolingues
La collaboration en anglais lingua franca et les échanges monolingues : des désavantages
Langues comme outils de médiation : avantages liées au plurilinguisme
Langages disciplinaires et recherche d’un langage commun
Négociation et élaboration des contenus conceptuels
Mobiliser, combiner et confronter différents courants et approches théoriques
Cultures scientifiques et représentations du monde
Langues comme outils de médiation des savoirs
Conclusion

Aperçu du début du texte

La recherche se pratique dans la communication et l’interaction entre chercheurs et la science et les savoirs se construisent, se (re)formulent, se transmettent et se transforment, sont « mis en circulation » (Darbellay, 2012 : 12) dans et par le langage. Les pratiques langagières jouent alors un rôle central et structurant non seulement dans l’échange entre collègues chercheurs et/ou avec des partenaires de recherche externes et des acteurs sur le terrain, mais aussi pour l’élaboration des contenus de recherche plus ou moins intimement liés aux langues et cultures scientifiques auxquelles elles font appel. Dès lors, se pose la question du rôle des pratiques langagières et du plurilinguisme, car la recherche – qu’elle soit plus ou moins monodisciplinaire ou pluri-, inter- et/ou transdisciplinaire – met en contact non seulement diverses disciplines, mais in praxi en premier lieu divers chercheurs venant d’horizons disciplinaires et souvent aussi linguistiques différents. Par conséque...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gabriela Steffen, Ayuko Sedooka, Theres Paulsen et Frédéric Darbellay, « Pratiques langagières et plurilinguisme dans la recherche interdisciplinaire : d’une perspective mono à une perspective pluri », Questions de communication, 27 | 2015, 323-352.

Référence électronique

Gabriela Steffen, Ayuko Sedooka, Theres Paulsen et Frédéric Darbellay, « Pratiques langagières et plurilinguisme dans la recherche interdisciplinaire : d’une perspective mono à une perspective pluri », Questions de communication [En ligne], 27 | 2015, mis en ligne le 01 septembre 2017, consulté le 17 octobre 2017. URL : http://questionsdecommunication.revues.org/9862 ; DOI : 10.4000/questionsdecommunication.9862

Haut de page

Auteurs

Gabriela Steffen

Centre interfacultaire en droits de l’enfant
École de langue et de civilisation françaises
Université de Genève
CH-1211
gabriela.steffen@unige.ch

Ayuko Sedooka

Centre interfacultaire en droits de l’enfant
Université de Genève
CH-1950
ayuko.sedooka@unige.ch

Theres Paulsen

td-net réseau pour la recherche transdisciplinaire
Académie suisse des arts et des sciences
CH-3001
theres.paulsen@scnat.ch

Frédéric Darbellay

Centre interfacultaire en droits de l’enfant
Université de Genève
CH-1950
frederic.darbellay@unige.ch

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page