Navigation – Plan du site
Échanges

Le plagiat, un fait de société ?

Béatrice Fleury et Jacques Walter
p. 163-169

Résumé

Dans la 26e livraison de Questions de communication (2014), Brigitte Simonnot traitait du plagiat universitaire en abordant autant les manifestations de celui-ci que les mesures envisagées pour y répondre institutionnellement. Dans cette livraison, cinq contributeurs lui répondent. Tous accordent à ce thème une actualité scientifique qui dépasse son caractère « fait-diversier ». Les points de vue sont regroupés autour de deux sections ‒ « Le plagiat au prisme de l’évolution organisationnelle », « Quelles solutions pour quels maux ? » ‒ éloignées de tout caractère polémique. Ils mettent à l’ordre du jour une approche heuristique qui légitime le sujet sous un angle académique sans pour autant renoncer à la part d’engagement qui le constitue.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Le plagiat au prisme de l’évolution des logiques organisationnelles
Quelles solutions pour quels maux ?
Conclusion

Aperçu du début du texte

Difficile de passer à côté de plagiats qui impliquent des sommités autant que des personnalités moins connues des mondes politique, économique, scientifique, du spectacle, de la culture, de la mode... Non seulement le plagiat est considéré comme étant un vol et/ou une atteinte à la propriété intellectuelle pour lequel des jugements sont prononcés et des sanctions demandées, mais il est rendu massivement visible par la médiatisation dont il fait l’objet. En effet, il n’est pas de semaine sans que le sujet ne soit évoqué dans la presse, assez souvent à la Une. Pourtant, de l’avis des contributeurs à ces Échanges, nombreuses sont les anecdotes alimentant l’indéniable constat de plagiats, tandis que rare est le surgissement public de la fraude (Bessy, Chateauraynaud). La visibilité médiatique n’est pas signe de visibilité publique, d’autant que – facteur embarrassant – ces affaires étant susceptibles de mettre en cause des collègues et étudiants, plus ou moins proches, on peine à imagin...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Béatrice Fleury et Jacques Walter, « Le plagiat, un fait de société ? », Questions de communication, 27 | 2015, 163-169.

Référence électronique

Béatrice Fleury et Jacques Walter, « Le plagiat, un fait de société ? », Questions de communication [En ligne], 27 | 2015, mis en ligne le 01 septembre 2015, consulté le 26 mars 2017. URL : http://questionsdecommunication.revues.org/9783 ; DOI : 10.4000/questionsdecommunication.9783

Haut de page

Auteurs

Béatrice Fleury

Centre de recherche sur les médiations
Université de Lorraine
F-54000
Beatrice.Fleury@univ-lorraine.fr

Articles du même auteur

Jacques Walter

Centre de recherche sur les médiations
Université de Lorraine
F-57000
jacques.walter@univ-lorraine.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page