Navigation – Plan du site
Notes de recherche

La transmission implicite des valeurs de l’École de la République

The Implicit Transmission of the Values of the School of the Republic
Anne-Hélène Le Cornec Ubertini
p. 257-280

Résumés

L’École de la République ne remplit qu’imparfaitement son contrat social. Contre dix années d’obligation scolaire, tous les élèves devraient posséder un solide socle de compétences pour assurer une culture démocratique commune et les moyens d’exercer leur rôle de citoyens. Or, l’École produit de l’échec et génère de la violence. En ne respectant pas la loi, l’École transmet des valeurs contraires à celles qu’elle devrait enseigner.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Le contrat citoyen de l’École de la République au fil du temps
Laïcité et contrôle de la famille en 1880
Primat de la famille et occultation de la laïcité en 1975
De 1989 à 2013, convergences sur la communauté éducative
Demande de mise en œuvre des valeurs républicaines par les enseignants
Obligations réciproques actuelles
L’École contourne la loi en toute impunité
De l’espace du débat public à celui du sondage médiatique
Conclusion

Aperçu du début du texte

L’École de la République ne remplit pas son contrat social. Le niveau baisse, l’échec scolaire et la violence augmentent. Compte tenu de l’ampleur du problème et de sa résistance aux traitements dispensés jusque-là, le ministre français Vincent Peillon a proposé une approche d’ensemble incluant les acteurs dans et à l’extérieur de l’École. Il s’agit d’une « refondation de l’École de la République » concrétisée par une nouvelle loi : la Loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République. Trois enquêtes permettent de dessiner en quelques traits le paysage des principaux maux de l’École auxquels la loi doit apporter un remède.

Publiés en décembre 2013 par l’Organisation de coopération et de développement économiques (ocde), les principaux résultats de l’enquête pisa 2012 (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) classent l’École de la République française au 25e rang des 65 pays étudiés et soulignent so...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne-Hélène Le Cornec Ubertini, « La transmission implicite des valeurs de l’École de la République », Questions de communication, 26 | 2014, 257-280.

Référence électronique

Anne-Hélène Le Cornec Ubertini, « La transmission implicite des valeurs de l’École de la République », Questions de communication [En ligne], 26 | 2014, mis en ligne le 31 décembre 2016, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://questionsdecommunication.revues.org/9321 ; DOI : 10.4000/questionsdecommunication.9321

Haut de page

Auteur

Anne-Hélène Le Cornec Ubertini

Laboratoire Informations, milieux, médias et médiations
Université de Nice Sophia Antipolis
F-0624
ubertini@unice.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page