Navigation – Plan du site
Échanges

Les pressions vécues et décrites par des professeurs d’une université canadienne

Témoignages
Pressures as Experienced and Described by University Professors.Testimonies from Professors who work in a “Research-Intensive” Canadian University
Luc Bonneville
p. 197-218

Résumés

Au cours des dernières années, de nombreux travaux ont fait état de ce qui semble être une multiplication des contraintes, tensions et pressions chroniques en milieu de travail qui seraient le résultat d’une transformation en profondeur de ses différents modes d’organisation. Cette transformation reposerait sur une restructuration globale des organisations – autant du secteur privé que public – dans le passage à une nouvelle société/économie. Le travail des professeurs d’université n’y échappe pas. En effet, depuis des années, on voit se multiplier les témoignages de professeurs au sujet des contraintes structurelles qui pèsent sur eux et qui les poussent à se dépasser constamment, pour répondre à des exigences qu’ils décrivent comme étant de plus en plus lourdes et nombreuses. Dans le cadre d’une série d’entrevues semi-directives conduites auprès de professeurs d’université travaillant dans une université canadienne à « forte intensité de recherche », nous avons voulu en savoir davantage sur la manière dont sont vécues et décrites ces différentes contraintes structurelles. Dans le prolongement des 22e et 23e livraisons de Questions de communication dans lesquelles plusieurs auteurs (français, belges et canadiens) ont eu l’occasion de réfléchir sur les transformations de l’Université, ce texte donne cette fois la parole à des professeurs d’université en partant du principe qu’ils sont les mieux placés pour décrire ce qu’ils vivent quotidiennement. Dans les témoignages mobilisés, nous mettrons l’accent sur la question de l’intériorisation des contraintes (le jeu de la performance) et du dépassement de soi/hyper-fonctionnement. L’objectif central est de révéler ce qui est commun aux différentes expériences vécues de manière à en tirer des conclusions.

Haut de page

Notes de la rédaction

L'article d'Arnaud Mercier, « Dérives des universités, périls des universitaires » (2012), a donné lieu à des « Échanges ». Luc Bonneville ajoute sa contribution à ceux-ci.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Le travail professoral : entre contraintes et exigences
Le passage à une société dite hypermoderne
Rendre le travail professoral plus « productif »
Méthodologie
Témoignages clés
Jouer le jeu de la performance
Du dépassement de soi à l’hyper-fonctionnement
Conclusion

Aperçu du début du texte

Les 22e et 23e livraisons de Questions de communication ont été l’occasion pour des chercheurs français, belges et canadiens (québécois) de réfléchir sur les transformations structurelles de l’Université comme institution publique. Initiée par Arnaud Mercier (2012) dans son « pamphlet académique » ayant pour titre « Dérive des universités, périls des universitaires », cette réflexion arrive à point nommé dans le débat qui fait rage depuis un certain nombre d’années sur la fonction et le rôle d’une institution aussi complexe que l’Université. Car, en effet, depuis au moins trois décennies, les universités font l’objet d’une transformation importante de leurs missions qui s’accompagne d’une réorganisation elle aussi importante de leurs activités. Si l’on suit l’histoire sociale, politique et économique du xxe siècle, à la manière de Béatrice Fleury et Jacques Walter (2013), cette transformation globale s’accompagne d’une volonté de rendre « plus productif » le travail dans les organis...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Luc Bonneville, « Les pressions vécues et décrites par des professeurs d’une université canadienne », Questions de communication, 26 | 2014, 197-218.

Référence électronique

Luc Bonneville, « Les pressions vécues et décrites par des professeurs d’une université canadienne », Questions de communication [En ligne], 26 | 2014, mis en ligne le 31 décembre 2016, consulté le 27 juillet 2017. URL : http://questionsdecommunication.revues.org/9293 ; DOI : 10.4000/questionsdecommunication.9293

Haut de page

Auteur

Luc Bonneville

Groupe de recherche interdisciplinaire en communication organisationnelle
Université d’Ottawa
CA-K1N6N5
luc.bonneville@uottawa.ca

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page