Navigation – Plan du site
Échanges

Un mode d’appropriation des gender studies par les sciences de l’information et de la communication : la sémiotique du genre

A Singular Mode of Appropriation of Gender Studies by French Information and Communication Sciences: Gender Semiotics
Virginie Julliard
p. 223-243

Résumés

Après être revenue sur quelques-unes des utilisations de la sémiotique par les feminist et gender studies et la manière par laquelle ces utilisations ont pu être reçues du point de vue de la sémiotique communicationnelle, la contribution présente l’intérêt théorique et méthodologique d’une « sémiotique du genre » conduite depuis le champ des sciences de l’information et de la communication. Elle s’attache en particulier à mettre au jour les apports mutuels du genre et de la sémiotique pour étudier cet objet hybride qu’est la construction médiatique du genre. Les résultats d’une recherche sur la définition des identités de genre dans un site communautaire pour les plus de 50 ans illustrent concrètement l’intérêt d’une telle démarche. La démonstration s’attarde sur les dialogues que cette démarche encourage avec d’autres approches et apporte des éléments qui étayent la thèse selon laquelle les études de genre pourraient constituer un socle aux tentatives de réunification des sciences humaines et sociales, le concept de genre œuvrant à une certaine transdisciplinarité.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

De quelques lectures de la sémiotique par les chercheurs des feminist et gender studies
La sémiotique du genre : une sémiotique communicationnelle à l’épreuve des identités
Les apports mutuels de la sémiotique et du genre
La place du pouvoir dans l’équation « genre, pouvoir, langages »
Des points en débats : la question de l’activité interprétative
Les langages médiatiques travaillés par le genre, objets de la sémiotique du genre
L’étude de la construction du genre dans le site communautaire Quintonic
De quelques articulations possibles d’autres démarches 
Conclusion

Aperçu du début du texte

Dans sa contribution, Éric Maigret (2013) revient sur ce que les cultural studies font aux savoirs disciplinaires français. L’auteur y défend la thèse selon laquelle les réceptions des cultural studies par les disciplines offrent l’occasion d’« interroger le sens des recompositions à l’œuvre dans l’ensemble des sciences humaines, en posant des questions fondamentales comme celles de leur épistémologie, de leur statut social et politique » (ibid. : 146). Après avoir évacué les reproches habituellement adressés aux cultural studies – un empirisme prudent qui conduirait au tout relativisme, l’absence de méthodologies positivistes, un manque d’engagement politique, ou au contraire un trop grand engagement –, l’auteur formule une proposition ambitieuse aux accents de programme : l’essaimage des cultural studies serait moins le fait d’un éparpillement que du succès d’un paradigme qui aurait vocation à unifier les sciences humaines et sociales (shs). Cette proposition n’est pas sans faire ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Virginie Julliard, « Un mode d’appropriation des gender studies par les sciences de l’information et de la communication : la sémiotique du genre », Questions de communication, 25 | 2014, 223-243.

Référence électronique

Virginie Julliard, « Un mode d’appropriation des gender studies par les sciences de l’information et de la communication : la sémiotique du genre », Questions de communication [En ligne], 25 | 2014, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 20 août 2017. URL : http://questionsdecommunication.revues.org/9028 ; DOI : 10.4000/questionsdecommunication.9028

Haut de page

Auteur

Virginie Julliard

Connaissance, organisation, systèmes techniques
Université de technologie de Compiègne
F-60203
virginie.julliard@utc.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page