Navigation – Plan du site
Dossier. La ville, une œuvre ouverte ?

Repenser la ville à l’heure des injonctions au développement durable

Reconsidering Urban Areas in the Sustainability Age
Philippe Hamman
p. 81-101

Résumés

L’article interroge l’enjeu de la diffusion des références au développement durable (dd) dans les espaces urbains, particulièrement dans les grandes villes, en partant d’un certain nombre d’énoncés courants pour les confronter à la complexification des pratiques actuelles. À l’heure d’un fait urbain « mondialisé », au cœur du discours de la durabilité, le rapport global-local masque une problématique pluriscalaire à la fois de circulation et de territorialisation qu’il convient de déplier. Plus précisément, nous cherchons à comprendre comment et à travers quels acteurs le dd urbain est mis en mots, autour de quatre principaux registres d’énonciation et de pratiques : ville recyclable, ville compacte, ville mixte et ville participative, qui s’avèrent souvent en tension entre eux.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Le développement durable urbain ou le succès d’une notion floue
La durabilité comme « mot-valise »
Une énigme multiscalaire : la ville confrontée à la territorialisation du dd
Le développement durable urbain mis en mots
Quelles figures de la « ville durable » ?
La « ville durable » comme mise en récit
Conclusion

Aperçu du début du texte

Le succès du répertoire du développement durable (dd) dans les espaces urbains, et particulièrement dans les grandes villes, s’impose sans conteste : que l’on évoque l’économie sociale et solidaire, la mobilité partagée, la mixité sociale, les éco-quartiers ou, au contraire, l’expansion des villes, les circulations automobiles, la pollution, la gentrification, on ne tarde pas à associer ces questions, d’une façon ou d’une autre, à une injonction au « durable » (Hamman, 2012b). Pourtant, la sociologie urbaine éprouve quelque difficulté à s’emparer de cet objet. Le flou qui l’entoure se devine à l’aune des enjeux cités et interroge le chercheur quant à l’ambiguïté sémantique du dd. Plutôt que d’y voir une contrainte indépassable, nous la considérons comme un point de départ. Cette posture a pour intérêt de décaler le regard par rapport à un certain nombre de clivages qui sont souvent rapidement « enregistrés », routinisés. À l’heure d’un fait urbain « mondialisé » (Lévy, 2009 ; Lussau...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Hamman, « Repenser la ville à l’heure des injonctions au développement durable », Questions de communication, 25 | 2014, 81-101.

Référence électronique

Philippe Hamman, « Repenser la ville à l’heure des injonctions au développement durable », Questions de communication [En ligne], 25 | 2014, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://questionsdecommunication.revues.org/8952 ; DOI : 10.4000/questionsdecommunication.8952

Haut de page

Auteur

Philippe Hamman

Sociétés, acteurs, gouvernements en Europe
Université de Strasbourg
F-67084
phamman@unistra.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page