Navigation – Plan du site
Notes de lecture

Alfred Wahl, La balle au pied. Histoire du football

Paris, Gallimard, coll. Découvertes, 2002, 144 p.
Roland Huesca
Référence(s) :

Alfred Wahl, La balle au pied. Histoire du football. Paris, Gallimard, coll. Découvertes, 2002, 144 p.

Texte intégral

1Clair, cultivé et superbement illustré, l’ouvrage d’Alfred Wahl propose un panorama savant de l’histoire du football. Hérité des jeux de balles du Moyen Age, mais surtout issu de la modernité du milieu du xixe siècle, ce sport, au gré des pages, s’anime sous nos yeux. Convoquant l’histoire des sociétés, des institutions, des techniques et des règlements, ou encore retraçant la carte géopolitique de son implantation progressive, l’auteur dessine les multiples facettes de ce “roi du sport”. Gravures, peintures, affiches, revue de presse, témoignages et documents affinent le dessein et plongent le lecteur dans cet univers de passion.

2Le football moderne naît dans les public school anglaises fréquentées par les jeunes gens de l’élite sociale. Dès 1863, à Londres, la Football Association tente d’harmoniser les différents règlements du jeu, distinguant ainsi le football du rugby. Le phénomène s’étend et gagne bien vite l’ensemble des Îles britanniques. Dans l’enthousiasme, la jeunesse foule les pelouses “balle au pied”. Dans le même temps, cette pratique, aux règles simples, se démocratise et se popularise. Grâce à la présence de nombreux ressortissants britanniques aux quatre coins du monde, elle part à la conquête de la planète. Rapidement, associations et fédérations institutionnalisent le football dans tous les continents. Rencontres nationales et internationales, coupe du monde (dès 1904) donnent ce coup d’envoi planétaire. À partir de 1920, l’universalisation prend l’offensive. Dans la foulée, la pratique évolue. Un peu fruste à ses débuts, car joué “à grands coups de pied”, ce jeu fait place à un “sport” aux développements techniques et tactiques de plus en plus élaborés. Mais l’étude ne s’arrête pas là.

3Sélectionnant chaque événement, Alfred Wahl construit, au gré des archives, ses thèmes de réflexion : l’accouchement difficile du professionnalisme et les rejets de l’amateurisme marron, le chauvinisme, le nationalisme, la part croissante des mouvements associatifs (catholiques ou ouvriers), le poids de plus en plus grand de l’économique sont convoqués sur le terrain de cette réflexion. Car le football ne saurait être à l’abri des enjeux des sociétés où il est pratiqué. Au contraire, il en est le reflet. Un exemple ? Aux mains des magnats de la finance depuis la deuxième moitié du xxe siècle, ce sport voit s’envoler peu à peu les droits de retransmission à la télévision, les sommes drainées pas les recettes publicitaires et les salaires des joueurs. Dopé par cette ère médiatique, le héros sportif occupe le terrain de nos quotidiens. Pelé, Platini, Maradona, Figo ou encore Zidane incarnent ces êtres adulés par le monde entier.

4Bien sûr, on aimerait parfois trouver des analyses plus approfondies, mais l’auteur se soumet à la loi du genre : faire “découvrir” le football son jeu et ses enjeux. En ce sens, l’ouvrage d’Alfred Wahl, historien professionnel et amateur passionné de football, est un document de premier plan. Précise et documentée – on apprécie la bibliographie, les tableau, les chronologies, les palmarès, les sites internet, les tables d’illustrations ou encore l’index –, cette réédition revue et augmentée peut être un outil précieux pour la recherche en sciences humaines. Légitimant un objet longtemps délaissé, elle met le chercheur sur les chemins d’approches et de problématiques singulières sur la façon de percevoir et de construire le monde. Bien ancré dans l’histoire, cet ouvrage se lit comme une invitation à entrer en relation avec le monde du football. Une réussite, assurément.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Roland Huesca, « Alfred Wahl, La balle au pied. Histoire du football », Questions de communication [En ligne], 3 | 2003, mis en ligne le 01 juillet 2003, consulté le 23 juillet 2017. URL : http://questionsdecommunication.revues.org/7571

Haut de page

Auteur

Roland Huesca

ÉRASE, université de Metz

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page