Navigation – Plan du site

Recommandations aux auteurs

Instructions for authors (fr)

Procédures de soumission et de sélection des textes

Chaque contribution adressée à la revue est lue par les membres du comité de rédaction.

  • S’ensuit un débat en comité.

  • Si le texte est accepté, il est adressé à des experts extérieurs à la revue qui en font une évaluation en double aveugle.

  • Même si sa contribution est acceptée, l’auteur peut être conduit à apporter des ajustements (mineurs ou majeurs).

  • En dernier ressort, le retour de la contribution par l’auteur fait l’objet d’une validation par les membres du comité de rédaction.

Envoi électronique 

Fichier attaché : texte saisi sous Word ; le fichier porte votre nom.

Vous adressez votre texte aux directeurs de la revue :
Béatrice Fleury : Beatrice.Fleury@univ-lorraine.fr
Jacques Walter : jacques.walter@univ-lorraine.fr

Nombre de signes maximum (espaces non compris) : 30 000 à 50 000 + résumé en dix lignes (français et anglais) + 6/7 mots clés (français et anglais).

Ne pas oublier de traduire le titre de l’article.

Consignes de présentation

Times, corps 12, double interligne.
Deux niveaux de subdivision : section, sous-section (pas de titre pour l’introduction).
Votre nom et prénom, institution, centre de recherche en toutes lettres, adresse électronique

Consignes rédactionnelles

Éviter la succession de petits paragraphes.

Citations toujours entre guillemets à la française (« … »), quelle que soit la longueur. En cas de besoin, utiliser des guillemets à l’anglaise dans un passage déjà entre guillemets (“…”).

Toute modification d’une citation (suppression, adjonction, remplacement de mots ou de lettres, etc.) par l’auteur du texte est signalée par des crochets droits […].

Toutes les citations dans une langue autre que le français doivent être traduites dans le texte ou en notes.

Tous les mots d’une langue autre que le français sont mis en italiques (sine qua non).

Les noms propres sont en lettres minuscules (et non en capitales). Les prénoms sont systématiquement développés dans le texte courant. Dans les notes, la mention de l’initiale suffit.

À titre exceptionnel, l’italique peut être utilisé pour des termes qui méritent un traitement typographique spécifique (les caractères gras et les soulignés ne sont pas acceptés).

Tous les tableaux figurant dans le texte sont titrés et numérotés.

Autant que faire se peut, limiter le nombre et la longueur des notes.

Dans la mesure du possible, proposer un titre court ; idem pour l’éventuel sous-titre (consigne applicable au titre et à l’éventuel sous-titre du dossier).

Vérifier qu’il y a un espace avant et après les signes doubles ( ; : ? !), que les virgules et les points suivent le mot précédent et sont eux-mêmes suivis d’un espace.

Habillage

Le libellé final des titres, intertitres et résumés des articles publiés revient à la rédaction.

Références

Les références ne sont pas citées en entier dans le texte. Sont seulement spécifiés, dans le corps du texte et entre parenthèses, le nom de l’auteur, la date de publication de l’ouvrage ou de l’article auquel on se réfère, et, le cas échéant, le numéro de la page citée. Exemple : (Eco, 1974 : 254). Elles sont regroupées en fin d’article et sont classées par ordre alphabétique sous le titre « Références ». Si l’on réfère à deux ou plusieurs publications d’un même auteur, il faut les distinguer chronologiquement, en utilisant des lettres minuscules : 2011a, 2011b, etc.

Titres de films, d’émissions de télévision, de documents iconographiques divers. Ceux-ci sont mis en italiques et suivis, entre parenthèses, par le nom de leur auteur et la date de production. Exemple : Les Années bleues (Drizon, 1948).

Présentation des références en fin d’article (ne mentionner que les références des documents utilisés dans le texte).

Pour un ouvrage :

Bourdon J., 1997, Introduction aux médias, Paris, Montchrestien.

Pour un ouvrage collectif (s’il s’agit d’un ou d’éditeurs : éd. ou éds ; s’il s’agit d’un ou de directeurs : dir. ou dirs) :

Lucas Y., Dubar C., éds, 1994, Genèse et dynamique des groupes professionnels, Lille, Presses universitaires de Lille.

Pour une thèse :

Rouget P., 20101 Le Poisson rouge mélancolique. Approche de la communication autoréférentielle, Thèse en sciences de l’information et de la communication, Université Pont-à-Mousson 3.

Pour le chapitre d’un livre collectif :

Caillet L., Jamous R., 2001, « Religion et rituel », pp. 47-69, in : Segalen M., dir., Ethnologie. Concepts et aires culturelles, Paris, A. Colin.

Pour un article :

Kerbrat-Orecchioni C., 1982, « Problèmes de l’ironie », Linguistique et sémiologie, 2, pp. 10-46.

Recommandations pour la mention des éditeurs

Nom précédé d’un prénom : R. Laffont (et non *Robert Laffont).

Comportant les mots « éditeur », « librairie », etc. suivis d’un nom de personne : O. Jacob (et non *Editions Odile Jacob).

Comportant les mots « éditeur », « librairie », etc. sans nom de personne : Éd. de Minuit (et non *Minuit).

Nom de personne, d’institution, etc. précédé d’un article ou d’une préposition : Éd. Le Seuil (et non *Aux Éd. du Seuil) ; Documentation française (et non *La Documentation française).

Association de deux ou plusieurs éditeurs (co-édition) : De Boeck Université/INA (et non *Les éditions De Boeck Université et l’INA).

Recommandation pour la mention des dates

Dans le cas d’une réédition, mettre en tête la date de la première édition (comme dans le texte) et la date de la réédition à la fin :

Durkheim É., 1911, « Jugements de valeur et jugements de réalité », Sociologie et philosophie, Paris, Presses universitaires de France, 1967.

Recommandation pour un livre traduit

Indiquer la langue employée dans la version de base et le nom du traducteur après le titre :

Goffman E., 1974, Les rites d’interaction, trad. de l’anglais par A. Khim, Paris, Éd. de Minuit.

Vos coordonnées
Adresse @
Nom du laboratoire en toutes lettres et institution de rattachement