Skip to navigation – Site map

Guide de rédaction d’une note de lecture

Guide to write a reading note (fr)

Contenu

L’objectif de la rubrique « Notes de lecture » est de proposer des comptes rendus :

  • d’ouvrages publiés récemment (2 ans au maximum avant la date prévue de publication de la note), en France comme à l’étranger (les ouvrages étrangers, non traduits, sont bienvenus car ils permettent d’élargir le champ de la réflexion) ;

  • d’ouvrages parus dans des domaines scientifiques variés (sociologie, ethnologie, psychologie, linguistique, littérature…), à partir du moment où ils peuvent faire avancer la recherche sur les différentes facettes des recherches dans le domaine de l’information et de la communication. Charge au chroniqueur de bien montrer en quoi ils éclairent ces facettes.

Une note ne peut être seulement descriptive : le chroniqueur doit se montrer critique. Il s’agit donc d’un commentaire permettant de faire comprendre au lecteur de Questions de communication les limites et l’intérêt de l’ouvrage pour tel champ ou telle problématique. Mais si la note ne doit pas hésiter à se montrer critique, il ne s’agit pas non plus de chroniquer un livre jugé totalement inintéressant.

Sauf cas particulier, les livraisons de revues ne pourront pas faire l’objet d’une note de lecture (en revanche, elles sont systématiquement signalées dans la rubrique « Livres reçus »).

Forme

Référence de l’ouvrage chroniqué :

Prénom Nom (en petites capitales), Titre de l’ouvrage (ne pas oublier un éventuel sous-titre). Ville, Éditeur, coll. Nom de la collection, date, nombre de pages.

Éviter de proposer une note trop courte ne permettant pas un commentaire suffisamment riche. Celle-ci doit donc compter de 6 000 à 10 000 caractères (espaces non compris).

Numéroter les pages de la note dans le fichier Word.

Attention, il ne doit pas y avoir de notes de bas de page, ni de bibliographie. S’il est nécessaire de mentionner un autre ouvrage, il convient de le faire dans le corps du texte lui-même : Textetextetextetexte (Nom Prénom, Titre, Ville, Éditeur, date).

Éviter la succession de petits paragraphes.

Tous les mots d’une langue autre que le français sont mis en italiques (sine qua non).

Les noms propres sont en lettres minuscules (et non en capitales). Les prénoms sont systématiquement développés dans le texte courant.

Limiter l’emploi des parenthèses, le cas échéant, préférer le tiret semi-cadratin.

Mettre un espace insécable avant les ponctuations doubles ( : ; ? !).

Pour les citations

Utiliser des guillemets français « blablabla » et non anglais (“blabla”).

Ne pas utiliser l’italique ni le gras (sauf si le texte original de l’auteur est en italique ou en gras).

Indiquer le n° de la page d’où est issue la citation.

Toute modification d’une citation (suppression, adjonction, remplacement de mots ou de lettres, etc.) par l’auteur du texte est signalée par des crochets droits […].

Toutes les citations dans une langue autre que le français doivent être traduites dans le texte.

Pour indiquer les n° de pages

« blablablablabla » (p. 126).
« blablablablabla » (pp. 126, 135) (pour indiquer qu’il s’agit des pages 126 et 135)
« blablablablabla » (pp. 126-135) (pour indiquer qu’il s’agit des pages de 126 à 135)

N’oubliez pas l’espace insécable après le p.

Recommandations pour la mention des éditeurs

Nom précédé d’un prénom : R. Laffont (et non Robert Laffont).

Comportant les mots « éditeur », « librairie », etc., suivis d’un nom de personne : O. Jacob (et non Éditions Odile Jacob).

Comportant les mots « éditeur », « librairie », etc., sans nom de personne : Éd. de Minuit (et non Minuit).

Nom de personne, d’institution, etc. précédé d’un article ou d’une préposition : Éd. Le Seuil (et non Aux Éd. du Seuil).

Association de deux ou plusieurs éditeurs (co-édition) : De Boeck Université/INA (et non Les éditions De Boeck Université et l’INA).

Recommandation pour un livre traduit

Indiquer la langue employée dans la version de base et le nom du traducteur après le titre :

Erving Goffman, Les rites d’interaction, trad. de l’anglais par A. Khim, Paris, Éd. de Minuit, 1974.

Signature au bas de la note

Prénom + nom (en gras) : Jacques Sardine
Sigle du laboratoire + université (en italique) : CRABE, université Pont-à-Mousson 3
Courriel : Jacques.Sardine@univ-pam3.fr

Envoi électronique

Fichier attaché : texte saisi sous Word ; le fichier porte votre nom.

Vous adressez votre texte aux directeurs de la revue :
Béatrice Fleury : Beatrice.Fleury@univ-lorraine.fr
Jacques Walter : jacques.walter@univ-lorraine.fr