Navigation – Plan du site
Notes de lecture
Histoire, épistémologie

Violaine Appel, Hélène Boulanger, Luc Massou, dirs, Les dispositifs d’information et de communication. Concepts, usages et objets

Bruxelles, De Boeck, coll. Culture & Communication, 2010, 246 p.
Michael Palmer
p. 311-313
Référence(s) :

Violaine Appel, Hélène Boulanger, Luc Massou, dirs, Les dispositifs d’information et de communication. Concepts, usages et objets, Bruxelles, De Boeck, coll. Culture & Communication, 2010, 246 p.

Texte intégral

1Notion très employée en sciences de l’information et de la communication depuis les années 90, terme souvent repris à partir d’un entretien avec Michel Foucault datant de 1977 (« Le jeu de Michel Foucault », entretien avec D. Colas, A. Grosrichard, G. Le Gaufrey, J. Livi, J. Miller, J.-A. Miller, C. Millot, G. Wajman, Ornicar ? Bulletin périodique du champ freudien, 10, pp. 62-93), « dispositif » (Guy Lochard – pp. 187-199 – rappelle son emploi par Pierre Schaeffer en 1971 avec, entre autres notions, celle de « dispositif de recherche ») – comme d’autres mots clés fortement discutés et revisités de la discipline – est soumis ici à des analyses et illustrations par des chercheurs qui, majoritairement, collaborent au Centre de recherche sur les médiations (crem) des universités de Metz, Nancy 2 et Haute Alsace (on relève aussi la participation de Thomas Heller et Jean-Paul Fourmentraux de Lille 3, de Guy Lochard de Paris 3). Fruit d’un séminaire du crem, l’inclusion d’un tel travail dans la série lmd de la collection « Culture & Communication » aux éditions De Boeck se justifie amplement. L’importance des références bibliographiques, surtout francophones, se comprend aisément : par exemple, comment – diable ! – rendre « dispositif » en anglais (« organisation » ne convient que moyennement) ?

2Après les deux premiers chapitres (« Dispositif[s] : discerner, discuter, distribuer » – Violaine Appel, Hélène Boulanger, Luc Massou, pp. 9-16 – et « Michel Foucault et le dispositif : questions sur l’usage galvaudé d’un concept » – Isabelle Gavillet, pp. 17-38) qui cadrent avec beaucoup de pertinence le débat scientifique à propos du « dispositif », neuf chapitres examinent – études de cas à l’appui – comment des applications possibles à la communication des organisations (Violaine Appel et Thomas Heller, pp. 39-57), à l’enseignement à distance (Luc Massou, pp. 59-76), à la téléphonie mobile (Thilo von Pape et Corinne Martin, pp. 77-94), aux moteurs de recherche (Brigitte Simonnot, pp. 96-115), à l’encyclopédie Wikipédia (Bernard Jacquemin, pp. 117-136), au Net art (Jean-Paul Fourmentraux, pp. 137-147), au journalisme participatif (Bénédicte Toullec, pp. 149-167), aux J-Blogs autonomes (Hélène Boulanger et Guillaume Rauscher, pp. 169-185), aux événements sportifs à la télévision (Guy Lochard, pp. 187-199), aux insertions filmiques de produits et de marques (Delphine Le Nozach, pp. 201-212), et aux actions et mobilisations collectives (Sylvie Thieblemont-Dollet, pp. 213-225). Un index des auteurs cités et des mots clés clôt fort utilement l’ouvrage. Toutefois, il faut en convenir, l’entreprise est difficile : plus on avance dans la lecture des chapitres de l’ouvrage, plus les terrains étudiés sont mis en avant, plus on assiste à ce que Jean-Paul Fourmentraux qualifie comme étant « la polysémie » du terme, et au passage d’un usage normatif à un usage descriptif tel que le relève Guy Lochard en ces pages. Pourtant, le concept de « dispositif » demeure fécond, mais il s’éloigne des commentaires de Michel Foucault sur son propre emploi du terme – à l’exception peut-être de la centralité du discours. Vraisemblablement, ne fallait-il pas rappeler avec autant d’insistance le mot « dispositif » dans les titres et intertitres de chaque contribution.

3Il n’en demeure pas moins que les contributions procurent toutes des gains de connaissance. Certes à des degrés variés. Les chapitres portant sur l’insertion des produits et des marques dans le film (product placement) – intéressants au demeurant – et sur les actions et mobilisations collectives doivent jouer, plus que de raison, avec l’emploi de l’expression « dispositif du proche ». Le dispositif, apprend-on, serait triadique, à envisager comme un système social, technique et langagier. Pour autant, le cas ainsi convoqué – « La triade du dispositif des J-blogs autonomes » (Hélène Boulanger et Guillaume Rauscher, pp. 169-185) – convainc en partie. En revanche, « Le dispositif de collaboration : l’exemple du Wikipédia » (Bernard Jacquemin, pp. 117-136) et « Le journalisme participatif » (Bénédicte Toullec, pp. 149-167) convainquent davantage, si ce n’est parce que le simple sens commun suggère la pertinence du terme et que les auteurs s’affranchissent, pour partie, de cet aspect « cadenas » ou « camisole de force ». Par exemple, les formules telles « dispositif de médiation efficient », « dispositif de médiation signifiant », « dispositif de problème public », « dispositif de victimisation » tordent en quelque sorte la langue française.

4A contrario, on veut bien suivre Brigitte Simonnot (pp. 95-115) lorsqu’elle examine les moteurs commerciaux comme dispositifs d’accès à l’information en ligne d’autant que, en une dizaine de pages, elle pointe la pertinence de la notion pour traiter de son objet. Les « web-robots » seraient au cœur de bien des dispositifs des temps modernes et à venir : les conditions d’accès aux données ainsi recueillies et les circonstances de leur utilisation, de même que les conditions d’accès aux données réunies et les circonstances de leur utilisation.

5S’il faut « surveiller », il ne faut nullement « punir » une telle production : dans l’ouvrage, un nombre suffisant de garde-fous est mis en place. Tout passage en revue – par un livre, un colloque – de l’emploi d’un terme clé questionne sa pertinence passée, présente ou à venir. La référence au sécuritaire, présente fortement chez Michel Foucault, serait-elle sortie par la porte pour rentrer à travers les barreaux (parfois invisibles) des fenêtres ? Concluons, tel un hacker, que « le dispositif est moins une borne posée à l’initiative des sujets que l’obstacle contre lequel elle se manifeste » (Veyne P., Foucault. Sa pensée, sa personne, Paris, A. Michel, 2008, cité p. 26). En effet, une dizaine d’années après la parution de la livraison de la revue Hermès (« Le dispositif. Entre usage et concept », 25, 1999) et face à la valeur heuristique de la notion, il convenait de faire le point sur la diversité de ses usages par les chercheurs. Un pari largement tenu, même si le chantier demeure ouvert sur plusieurs aspects. D’ailleurs, d’autres ouvrages sur cette thématique, élaborés sous les auspices du Centre de recherche sur les médiations, sont parus depuis (Thiéblemont-Dollet S., Koukoutsaki-Monnier A., dirs, Médias, dispositifs, médiations. Nancy, Presses universitaires de Nancy, 2010 ; Aghababaie M., Bonjour A., Clerc A., Rauscher G., dirs, Usages et enjeux des dispositifs de médiation, Nancy, Presses universitaires de Nancy, 2010). Et nous savons déjà que d’autres encore paraîtront en 2011 (Bardin C., Lahuerta Cl., Méon J.-M., dirs, Dispositifs artistiques et culturels. Création, institution, public, Lormont, Éd. Le Bord de l’Eau ; Diana J.-Fr., dir., Les dispositifs d’écritures sportifs, Nancy, Presses universitaires de Nancy ; Gavillet I., dir., Déviance et risque en dispositifs. Expertise et médiatisation, Nancy, Presses universitaires de Nancy ; Fleury B., Walter J., dirs, Qualifier des lieux de détention et de massacre 4. Dispositifs de médiations mémorielles, Nancy, Presses universitaires de Nancy). Sans aucun doute, de quoi alimenter la discussion sur la fortune d’un concept…

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michael Palmer, « Violaine Appel, Hélène Boulanger, Luc Massou, dirs, Les dispositifs d’information et de communication. Concepts, usages et objets », Questions de communication, 19 | 2011, 311-313.

Référence électronique

Michael Palmer, « Violaine Appel, Hélène Boulanger, Luc Massou, dirs, Les dispositifs d’information et de communication. Concepts, usages et objets », Questions de communication [En ligne], 19 | 2011, mis en ligne le , consulté le 22 juillet 2017. URL : http://questionsdecommunication.revues.org/2773

Haut de page

Auteur

Michael Palmer

CIM, université Paris 3
michael.palmer@univ-paris3.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page