Navigation – Plan du site
En VO

Présentation

Angeliki Monnier
p. 355-357

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Prenant comme point de départ l’apparition d’une nouvelle forme d’affectivité dans la communication humanitaire, Lilie Chouliaraki, professeure à la London School of Economics and Political Science, explore les trois facteurs qui ont modifié la communication de la solidarité au cours de quatre dernières décennies : l’institutionnalisation du champ de l’aide et du développement, le recul des grands récits de la solidarité, la technologisation croissante de la communication. Si chacune de ces transformations a été étudiée séparément, leur articulation et, surtout, ses implications, n’ont pas été analysées. Pourtant, c’est grâce à ce croisement que nous pouvons mieux comprendre comment le spectacle de la souffrance a subtilement – mais sûrement – transformé le public occidental en un type spécifique d’acteur, le spectateur « ironique » de ceux qui sont vulnérables.

Le concept d’ironie fait ici référence à une attitude de « connaissance détachée », une forme de scepticisme vis-à-vis de t...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Angeliki Monnier, « Présentation », Questions de communication, 30 | 2016, 355-357.

Référence électronique

Angeliki Monnier, « Présentation », Questions de communication [En ligne], 30 | 2016, mis en ligne le 13 mars 2017, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://questionsdecommunication.revues.org/10815

Haut de page

Auteur

Angeliki Monnier

Centre de recherche sur les médiations
Université de Lorraine
F-57000
angeliki.monnier@univ-lorraine.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page