Navigation – Plan du site
Notes de recherche

De la sincérité aux effets de sincérité, l’exemple de l’immersion journalistique à la télévision

From Sincerity to Sincerity Effects, The Case of Immersion Journalism on Television
Marie-France Chambat-Houillon
p. 239-259

Résumés

Cette contribution interroge les effets de sincérité construits dans le discours journalistique télévisuel, notamment lors des enquêtes en immersion, en soulignant combien cette pratique journalistique décline des modalités représentationnelles propices pour une interprétation en termes de véracité. Il ne s’agit nullement de chasser l’interprétant « vérité » de la scène interprétative, mais plutôt d’envisager comment il se reconfigure entre énoncé et énonciation journalistique sincère en construisant une figure journalistique spécifique luttant pour rétablir une transparence perdue.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Confiance, croyance et exigence de sincérité
La dimension discursive de la sincérité
L’immersion comme méthode d’investigation sur le terrain
Entre personnage et narrateur : un journaliste incarné à l’écran
Construction d’un énonciateur médiatique responsable
Mise en scène d’une performance journalistique
L’empathie comme projet de connaissance
La double figure du journaliste en immersion
La confidence comme cadre de présentation de l’émission
Reconfiguration du régime de vérité par les effets de sincérité
Conclusion

Aperçu du début du texte

Depuis quelques années, sur les chaînes de télévision françaises, est apparue une nouvelle catégorie de magazines d’information dont les représentants emblématiques sont Les Infiltrés sur France 2 ou encore Harry Roselmack en immersion diffusé sur tf1. Leur point commun est d’être fondé sur un dispositif qui « plonge » le journaliste au cœur de la réalité sur laquelle il enquête : l’immersion. Dans ces émissions, le journaliste-enquêteur ne se tient pas en marge ou à distance des situations qu’il veut relater, mais se positionne en insider : c’est donc de l’intérieur d’une circonstance sociale déterminée que les faits seront appréhendés, puis portés à la connaissance des téléspectateurs.

En réduisant la distance entre le reporter et le monde, cette modalité d’enquête reconfigure le rôle du journaliste à la télévision, ainsi que les enjeux du discours d’information. En effet, le choix de ce dispositif de terrain n’est pas anodin : son retentissement sur la forme du discours journalist...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-France Chambat-Houillon, « De la sincérité aux effets de sincérité, l’exemple de l’immersion journalistique à la télévision », Questions de communication, 30 | 2016, 239-259.

Référence électronique

Marie-France Chambat-Houillon, « De la sincérité aux effets de sincérité, l’exemple de l’immersion journalistique à la télévision », Questions de communication [En ligne], 30 | 2016, mis en ligne le 31 décembre 2018, consulté le 18 novembre 2017. URL : http://questionsdecommunication.revues.org/10776 ; DOI : 10.4000/questionsdecommunication.10776

Haut de page

Auteur

Marie-France Chambat-Houillon

Communication, information, médias
Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle
F-75005
marie-france.chambat-houillon@univ-paris3.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page