Navigation – Plan du site
Échanges

Des échelles de la critique

Réponses
Criticism Scales - Answers
Fabien Granjon
p. 181-218

Résumés

La contribution clôt la séquence des « Échanges » ouverts par notre plume avec l’article intitulé « Du matérialisme comme principium d’un agenda de la recherche critique en communication » (2015) et auquel cinq collègues ont promptement répondu (Fleury, Walter, 2016). Nous réagissons, ici, à certains de leurs « agacements » et tentons de satisfaire certaines de leurs interpellations auxquelles il nous a semblé effectivement utile de répondre le plus précisément possible. L’ensemble des textes produits pour ces « Échanges » fournira, nous l’espérons, une matière de laquelle pourront sortir d’autres réflexions, d’autres travaux et d’autres formes de réflexivité critiques.

Haut de page

Notes de la rédaction

L’article de Fabien Granjon, « Du matérialisme comme principium d’un agenda de la recherche critique en communication‪ » (28, 2015), a donné lieu à des « Échanges » (29, 2016). Il revient donc à celui-ci de répondre aux chercheurs qui ont discuté ses propositions.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

De la science, des disciplines et de la critique
Ce qu’écrire veut dire
Totalité et lutte des classes
De la stratégie
Blooming alone
Penser les sujets critiques : le cas d’Uzeste
Conclusion

Aperçu du début du texte

« Il arrivait souvent qu’avec un escalier prévu pour la montée on réussisse à monter plus bas qu’on ne serait descendu avec un escalier prévu pour la descente »
Esprit d’escalier, pensée shadok.

« Nous devons descendre jusqu’au niveau le plus bas si
nous voulons faire l’ascension de l’infini »
Jacob Frank – faux messie.

Avoir l’esprit d’escalier. Faire des économies d’échelle. Voilà sans doute deux des nécessités utiles pour clore (définitivement ?) la séquence de la rubrique « Échanges » (respondens) qui s’est ouverte par l’article de notre plume, intitulé « Du matérialisme comme principium d’un agenda de la recherche critique en communication » (2015), et auquel cinq collègues (opponens) ont promptement réagi (Fleury, Walter, 2016). Esprit d’escalier d’abord, dans la mesure où le principe qui prévaut à l’exercice consiste à répondre, ex post, aux commentaires, remarques, interrogations et quelques autres fulminations, avec de nouvelles précisions permettant de se faire (peut-être) mieu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Fabien Granjon, « Des échelles de la critique », Questions de communication, 30 | 2016, 181-218.

Référence électronique

Fabien Granjon, « Des échelles de la critique », Questions de communication [En ligne], 30 | 2016, mis en ligne le 31 décembre 2018, consulté le 29 mai 2017. URL : http://questionsdecommunication.revues.org/10761 ; DOI : 10.4000/questionsdecommunication.10761

Haut de page

Auteur

Fabien Granjon

Centre d’études sur les médias, les technologies et l’internationalisation
Université Paris 8 Vincennes à Saint-Denis
fabien.granjon@univ-paris8.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page