Navigation – Plan du site
Dossier. Arènes du débat public

#Theoriedugenre : comment débat-on du genre sur Twitter ?

#Theoriedugenre: How do we debate about Gender in Twitter?
Virginie Julliard
p. 135-157

Résumés

L’article traite de la controverse relative au genre sur Twitter. Elle interroge la manière par laquelle des débats sont ou non produits au sein de ce dispositif d’écriture numérique, considérant à la fois ses propriétés techno-sémiotiques et les pratiques d’écriture des internautes qui en constituent autant d’appropriations. Pour ce faire, nous avons analysé un corpus de 16 741 tweets recueillis entre le 5 octobre 2014 et le 21 janvier 2016, selon une démarche qui peut être qualifiée de « sémiotique outillée ». Il ressort de l’analyse que l’usage des hashtags témoigne d’une partition des lieux d’exposition des points de vue adverses et que la concision des tweets articulée à l’instrumentation de la circulation des textes, d’une part, encourage les prises de parole polémiques et, d’autre part, favorise un lissage des énoncés ayant pour conséquence de neutraliser les discordances au sein d’une même position. Enfin, les échanges entre opinions diverses, quand ils existent, semblent se cantonner aux « fils » des « réponses » aux tweets.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Genre versus « théorie du genre » : deux visions irréconciliables des identités de genre
L’approche sémiotique des controverses sur Twitter
Twitter, lieu d’intensification de la controverse et d’évitement des débats
L’usage des hashtags : partition des arènes de discussion antagonistes
Concision des tweets et instrumentation de la circulation des textes : intensification du discours polémique
Concision des tweets et instrumentation de la circulation des textes : un lissage des énoncés
Les réponses aux tweets : lieux d’expression de positions contraires
Conclusion

Aperçu du début du texte

L’article traite de la controverse autour du genre et de la « théorie du genre » en France, telle qu’elle se déploie dans Twitter. Nous travaillerons l’hypothèse selon laquelle un débat spécifique est produit dans ce dispositif d’écriture numérique en raison de ses propriétés techno-sémiotiques et de la manière dont les internautes s’en saisissent. Nous retiendrons ici une acception assez large du terme débat, considérant qu’il désigne l’interaction entre différents points de vue sur un sujet. Comment débat-on du genre dans Twitter ? Comment les discussions sont-elles ou non produites par le dispositif ? Dans le cadre de l’article, il ne s’agit pas de mesurer des écarts par rapport à un idéal normatif, mais bien d’étudier l’organisation dynamique des interactions en ligne à partir des pratiques d’écriture des internautes, lesquelles constituent autant d’appropriations d’un dispositif d’écriture numérique (Jeanneret, 2006). Pour ce faire, nous avons analysé un corpus de 16 741 tweets...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Virginie Julliard, « #Theoriedugenre : comment débat-on du genre sur Twitter ? », Questions de communication, 30 | 2016, 135-157.

Référence électronique

Virginie Julliard, « #Theoriedugenre : comment débat-on du genre sur Twitter ? », Questions de communication [En ligne], 30 | 2016, mis en ligne le 31 décembre 2018, consulté le 28 juillet 2017. URL : http://questionsdecommunication.revues.org/10744 ; DOI : 10.4000/questionsdecommunication.10744

Haut de page

Auteur

Virginie Julliard

Connaissance, organisation et systèmes techniques
Université de technologie de Compiègne
F-60203
virginie.julliard@utc.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page