Navigation – Plan du site
Échanges

Le principium et la lutte

The Principium and the Struggle
Thomas Heller
p. 223-240

Résumés

Le texte est une réaction à l’article de Fabien Granjon, « Du matérialisme comme principium d’un agenda de la recherche critique en communication », paru dans la 28e livraison de la revue Questions de communication. Il salue le travail de réflexivité épistémologique dont l’articulation aux travaux d’Armand Mattelart permet de saisir le parti d’une position matérialiste pour la recherche critique en (de la) communication. Il reproche à cet article de rester au niveau d’une exposition trop détachée des évolutions qui participent de ce qu’on appelle la société néolibérale ou le capitalisme tardif et des évolutions théoriques relevant de cette tradition, ainsi que leurs apports pour la recherche critique en (de la) communication. Il termine sur un questionnement concernant la place de la lutte des classes dans la proposition d’un agenda qui semble la négliger.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Rendre hommage, prendre position
Champs de bataille
Catéchèse ?
« Logiciel » matérialiste et « système d’exploitation »
La praxis comme intrication du scientifique et du politique
Lutte des classes et sujet critique
Conclusion

Aperçu du début du texte

Je suppose que si la rédaction de Questions de communication m’a proposé de réagir au texte de Fabien Granjon (2015b) dans le cadre de la rubrique « Échanges », c’est en raison des relations qu’entretiennent mon travail et mes préoccupations avec la démarche critique en communication (plus particulièrement dans le domaine de la communication des organisations). C’est beaucoup présumer de ma familiarité avec le principium dont il est question ici ou encore avec les travaux d’Armand Mattelart pris en exemple, sinon en modèle. Je ne suis expert ni de l’un, ni des autres, ce qui est un aveu dont les implications, au regard de ce texte et des positions qui y sont développées, posent la question de la place à occuper dans cet échange. J’ai néanmoins accepté la proposition, par sympathie pour l’auteur de ce texte, l’intérêt que je porte à son travail, mais en étant conscient aussi du risque de me prendre les pieds dans le principium.

Il ne sera donc pas question de discuter (âprement) la cr...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thomas Heller, « Le principium et la lutte », Questions de communication, 29 | 2016, 223-240.

Référence électronique

Thomas Heller, « Le principium et la lutte », Questions de communication [En ligne], 29 | 2016, mis en ligne le 30 juin 2018, consulté le 28 mars 2017. URL : http://questionsdecommunication.revues.org/10462 ; DOI : 10.4000/questionsdecommunication.10462

Haut de page

Auteur

Thomas Heller

Groupe d’études et de recherche interdisciplinaire en information et communication
Université de Lille
F-59653
thomas.heller@univ-lille3.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page