Navigation – Plan du site
Échanges

Les traversées des recherches critiques : entre cheminements parallèles, entrelacs et entrechocs

The Crossings of the Critical Researches: Between Parallel Ways, Interlacing Forms and Clashes of Ideas
Françoise Bernard
p. 159-193

Résumés

L’auteure propose une réflexion qui interroge certaines frontières de la « théorie critique ». Elle souligne combien, d’un point de vue diachronique, la « théorie critique » est caractérisée par une hétérogenèse. Elle invite à un élargissement des perspectives critiques qui prend en compte la portée critique de théorisations qui sont souvent des voies moins explorées pour les sciences de l’information et de la communication.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

La « théorie critique » : mainstream ou hétérogenèse et regards pluriels ?
L’École de Francfort entre points fixes et mouvements, entre philosophie et recherches sociales
Le projet : élaborer des « technologies intellectuelles » pour comprendre le temps présent ?
Une persévérance intranquille, transformante et transformatrice
La raison inaccomplie : comment ne pas en finir avec le concept de raison ?
Les questions de la réification généralisée versus la « participation sociale » comme présence à l’autre
La formation de la reconnaissance : enjeu individuel, social et éthico-politique
Du côté des SIC, la tentation de l’enjambement
Pluralisation des recherches critiques, French theory et autres explorations théoriques
La French theory : tourner le dos aux certitudes de la philosophie critique moderne ?
Autres voies et explorations théoriques en sic
Sigmund Freud et la déprise du sujet
La question de l’individu communicant comme sujet psycho-social/acteur et agi
Un corpus particulier : le cas médiatique du Jeu de la mort et des controverses et querelles associées
Engagement, cours d’action et sujet rationalisant
Conclusion

Aperçu du début du texte

Nous aurions pu intituler notre réflexion « De la “théorie critique” à la portée critique des théorisations et recherches sociales et communicationnelles ». Le projet consiste à prendre la mesure d’une théorisation critique non unitaire, non transhistorique et de proposer un élargissement du champ de la discussion vis-à-vis de ce qui peut faire contribution critique dans une discipline plurielle comme les sciences de l’information et de la communication (sic). Les questions de la possibilité et de l’actualité d’une réflexion critique, dans le champ des sic, sont déclarées importantes à intervalles réguliers depuis des années, mais au bout du compte peu textualisées et débattues dans la durée de manière construite. Lorsqu’elle s’exprime, cette réflexion se déploie en référence aux cadres analytiques des penseurs et travaux rassemblés sous le terme d’École de Francfort dont, par coïncidence d’agenda, les travaux avaient été traduits et diffusés en France au moment où les sic émergeaie...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Françoise Bernard, « Les traversées des recherches critiques : entre cheminements parallèles, entrelacs et entrechocs », Questions de communication, 29 | 2016, 159-193.

Référence électronique

Françoise Bernard, « Les traversées des recherches critiques : entre cheminements parallèles, entrelacs et entrechocs », Questions de communication [En ligne], 29 | 2016, mis en ligne le 30 juin 2018, consulté le 30 mars 2017. URL : http://questionsdecommunication.revues.org/10452 ; DOI : 10.4000/questionsdecommunication.10452

Haut de page

Auteur

Françoise Bernard

Institut de recherche en sciences de l’information et de la communication
Aix-Marseille Université
F-13392
francoise.bernard@univ-amu.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page