Navigation – Plan du site
Échanges

De la critique en communication

Criticism in Communication
Béatrice Fleury et Jacques Walter
p. 135-144

Résumés

Dans la 28e livraison de Questions de communication, Fabien Granjon avait posé la question de savoir ce qu’il en est du rapport que les sciences de l’homme et de la société – à l’intérieur desquelles les sciences de l’information et de la communication prennent place – entretiennent avec la critique. S’appuyant sur les travaux d’Armand Mattelart, il s’est efforcé de mettre au jour l’agenda des recherches sur le sujet en s’attachant et retraçant la place du matérialisme critique. Cinq chercheurs en sciences de l’information et de la communication lui répondent : Roger Bautier, Françoise Bernard, David Douyère, Thomas Heller et Romain Huët. De générations et champs de recherche distincts, tous nuancent et relativisent le propos initial, notamment en faisant l’hypothèse que la critique n’est pas réductible au matérialisme.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Aux origines de la critique
Le matérialisme, une notion complexe
En passant par l’École de Francfort…
Matérialisme et critique : une articulation non exclusive
La critique sociale contre le matérialisme
De la critique à la praxis
Et si l’on voyait les choses autrement ?
Conclusion

Aperçu du début du texte

Dans la 28e livraison de Questions de communication, Fabien Granjon (2015) pose la question de savoir ce qu’il en est du rapport que les sciences de l’homme et de la société entretiennent avec la critique. Se fondant sur les travaux d’Armand Mattelart, il met au jour l’agenda des recherches sur le sujet, scrutant la place qu’y occupe le matérialisme critique. Ardue, serrée, la démonstration du chercheur est sans complaisance. Parce qu’elle examine des situations en invitant à emprunter la voie de la critique, sa démonstration ne différencie pas l’approche scientifique de l’action. Engagée, elle dénonce et suggère, s’inscrivant – au regard des principes qui l’animent tout au moins – dans la droite ligne de l’approche critique qui fait se rejoindre – comme le rappelle Roger Bautier – explication, évaluation et intervention (De Munck, 2011). Mais le regard que Fabien Granjon pose sur ce type de recherche n’est pas des plus optimistes. Preuve en est que la crise que Pierre Mœglin diagno...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Béatrice Fleury et Jacques Walter, « De la critique en communication », Questions de communication, 29 | 2016, 135-144.

Référence électronique

Béatrice Fleury et Jacques Walter, « De la critique en communication », Questions de communication [En ligne], 29 | 2016, mis en ligne le 30 juin 2016, consulté le 19 août 2017. URL : http://questionsdecommunication.revues.org/10437

Haut de page

Auteurs

Béatrice Fleury

Centre de recherche sur les médiations
Université de Lorraine
F-54000
Beatrice.Fleury@univ-lorraine.fr

Articles du même auteur

Jacques Walter

Centre de recherche sur les médiations
Université de Lorraine
F-57000
jacques.walter@univ-lorraine.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page