Navigation – Plan du site
Dossier. L'antibiorésistance, un problème en quête de publics

Le problème public de l’antibiorésistance en élevage : essai de généalogie et caractérisation

The Public Problem of Antimicrobial Resistance in Livestock: Genealogy and Characterisation
Nicolas Fortané
p. 49-66

Résumés

L’article retrace les processus historiques qui ont concouru à structurer le problème public de l’antibiorésistance en élevage et en décrit les caractéristiques contemporaines. Il revient d’abord sur la genèse de l’utilisation des antibiotiques comme promoteurs de croissance et montre comment ces usages agricoles des médicaments anti-infectieux ont fait l’objet d’une intervention des pouvoirs publics européens conduisant à leur interdiction au début des années 2000. Il s’attache ensuite à mettre en lumière les dynamiques qui déterminent aujourd’hui le problème de l’antibiorésistance en élevage, qu’il s’agisse des concurrences entre les acteurs de la santé humaine et de la santé animale ou les recompositions actuelles de la profession vétérinaire.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Du miracle à la menace : quand les antibiotiques augment(ai)ent la productivité des élevages
L’antibiorésistance à l’aune des concurrences professionnelles pour le contrôle des antibiotiques
Conclusion

Aperçu du début du texte

Depuis une vingtaine d’années, de nombreuses crises sanitaires et environnementales impliquant l’élevage et l’agriculture défraient régulièrement la chronique. Le problème de l’antibiorésistance semble s’inscrire dans la continuité de ces crises qu’on attribue généralement à un productivisme agricole plus soucieux des enjeux économiques et commerciaux que de santé publique. Un examen attentif de l’histoire des usages d’antibiotiques en élevage et des modes de problématisation et de publicisation de ces pratiques permet toutefois de s’en faire une compréhension plus fine et de relever la diversité et la complexité des dynamiques qui concourent aujourd’hui à faire de l’antibiorésistance en élevage un « problème public » (Gusfield, 1981).

Le développement croissant de l’antibiorésistance constitue un danger majeur pour la santé publique dans la mesure où il conduit à la disparition progressive de cet arsenal thérapeutique essentiel de la pharmacopée contemporaine que sont les antibiotiq...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nicolas Fortané, « Le problème public de l’antibiorésistance en élevage : essai de généalogie et caractérisation », Questions de communication, 29 | 2016, 49-66.

Référence électronique

Nicolas Fortané, « Le problème public de l’antibiorésistance en élevage : essai de généalogie et caractérisation », Questions de communication [En ligne], 29 | 2016, mis en ligne le 30 juin 2018, consulté le 27 juin 2017. URL : http://questionsdecommunication.revues.org/10404 ; DOI : 10.4000/questionsdecommunication.10404

Haut de page

Auteur

Nicolas Fortané

Risques, travail, marchés, État
Institut national de la recherche agronomique
F-94205
nicolas.fortane@ivry.inra.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page